Il est possible d’acheter de l'huile de CBD en magasin, mais l’huile de cannabis ne se trouve pas dans le commerce. L'huile de cannabis contient plus de substances que juste du CBD et est fabriquée à partir de cannabis, contrairement à l'huile de CBD qui est fabriquée à partir de chanvre strictement contrôlé.

La CDB et le THC peuvent être extraits en suivant les étapes de cet article. Mais assurez-vous d'être au courant de la loi. Dans le premier article, nous avons traité de certaines questions juridiques. Cultiver son propre cannabis et fabriquer de l’huile pour son propre usage n'est pas légal, mais est toléré. Le commerce d'huile de cannabis est cependant complétement interdit. Vous pouvez lire ce que la politique de tolérance aux Pays-Bas signifie pour vous dans la première partie de cette série. Cependant, nous tenons à souligner que la fabrication de l'huile et la culture de cannabis pour votre propre usage sont votre entière responsabilité.

Dans cette série de blogs :

  1. Partie 1 : Tout ce que vous devez savoir avant de cultiver votre propre cannabis
  2. Partie 2 : 7 raisons pour lesquelles il est préférable de cultiver soi-même son cannabis
  3. Partie 3 : Cultiver son propre cannabis médicinal en 9 étapes
  4. Cet article : Fabriquer sa propre huile de cannabis avec le cannolator en 5 étapes

Commandons des graines de marijuana et faisons les germer !

Qu’est-ce-que le Cannolator ?

Le cannolator est un appareil complet qui permet de faire sa propre huile de cannabis selon la méthode de l'expert en cannabis Wernard Bruining. Le cannolator extrait les cannabinoïdes tels que le CBD et le THC de votre herbe cultivée ou de celle achetée au coffeeshop. Vous obtiendrez un flacon d'huile de cannabis en un rien de temps, que vous pourrez faire goutter sous votre langue.

En mélangeant la récolte de vos plantes de cannabis cultivées avec de l'alcool, des substances telles que le THC et le CBD s'y dissolvent. Il ne vous reste plus qu'à faire évaporer l'alcool et y ajouter une belle huile de base. Ne vous inquiétez pas. Nous vous dirons exactement comment utiliser le Cannolator.

Avertissement

Comme vous allez faire chauffer de l'alcool, il est important de bien ventiler. Il est préférable de travailler sous la hotte aspirante pour extraire directement les vapeurs inflammables. Vous devez également être présent en tout temps pendant toute la durée du processus.

De quoi avez-vous besoin pour faire de l'huile de cannabis ?

Nous appelons toujours cette substance « huile de cannabis » et non « huile de CBD », parce que nous aimons utiliser les bons termes. Cependant, même dans l'huile de cannabis, il peut y avoir une quantité énorme de CBD. Vous pouvez en apprendre les différences dans la première partie de cette série.

Voici le cannolator avec tous ses accessoires. Comprend deux tubes d'extraction et trois flacons compte-goutte.

Vous avez besoin de : 

  1. Le kit complet Cannolator Cannabis Extractor.
  2. 120 ml d'alcool pur, propre à la consommation.
  3. 20 grammes d'herbe séchée de votre propre récolte.
  4. Huile d'olive ou de chanvre biologique pour diluer l'extrait.

Vous pouvez commander le cannolator complet en ligne auprès de notre partenaire Dutch-Headshop, une société néerlandaise sympathique avec un service client primé. Dutch-Headshop peut également vous fournir toutes sortes de graines de cannabis afin que vous puissiez décider vous-même quel type vous convient le mieux. Votre commande vous sera livrée discrètement dans un emballage vierge.

L'alcool peut être trouvé sur d’autres sites internet. Assurez-vous de commander de l'alcool propre à la consommation, car l'alcool de nettoyage, par exemple, contient une substance toxique comme le méthanol ou l'acétone pour le rendre impropre à la consommation.

Méthode de préparation de l'huile de cannabis

Avec ces cinq éléments, vous aurez tout ce dont vous avez besoin pour faire votre propre huile de cannabis. Commençons tout de suite.

  1. Peser votre récolte
  2. Remplissage et raccordement du tube d'aspiration
  3. Ajouter de l'alcool
  4. Évaporation et chauffage
  5. Diluer avec de l'huile de base

1 - Peser votre récolte

Utilisez une balance de cuisine pour peser 20 grammes de cannabis séché. Pour faire de l'huile de cannabis, vous pouvez utiliser les fleurs comme les feuilles. Cela est idéal, car les fleurs précieuses peuvent aussi être consommées dans un vaporisateur ce qui n’est pas le cas des feuilles. La qualité des fleurs (aussi appelées bourgeons) est meilleure que celle des feuilles. Elles contiennent plus de cannabinoïdes comme le CBD et le THC. Il est important que votre cannabis soit sec.

Indispensable pour l'huile de cannabis : un cannabis délicieusement parfumé.

2 - Remplissage et raccordement du tube d'aspiration

Utilisez une cuillère à café pour mettre l'herbe pesée dans le tube en verre fourni. Ce tube est appelé le tube d'extraction. Il est important que vous grindiez le matériel végétal. Ne mettez pas de fleurs entières dans le tube d'extraction. N'hésitez pas à hacher finement et / ou à tamiser votre cannabis. Assurez-vous d’en avoir exactement 20 grammes. Toutes les deux cuillères à café, pressez doucement le cannabis avec le grattoir fourni. N'appuyez pas trop fort, mais fermement. L'alcool doit encore pouvoir pénétrer le matériel végétal par la suite.

Placer le tube d'extraction dans le cannolator. Placer le chauffe-flacon fourni sur la plaque métallique du cannolator. Remplissez-le à moitié d'eau pour éviter que le cannolator ne chauffe trop. Placez maintenant la tasse à mesurer dans l'appareil de chauffage.

Insérez ensuite le tuyau d'air de la pompe dans le trou situé à l'arrière du cannolator (support métallique) et laissez-le pendre dans la tasse à mesurer. Veillez à ce que le tuyau d'air ne touche pas la substance. La pompe à air assure une extraction trois à quatre fois plus rapide ! 

Mettez en marche la pompe à air et allumez le chauffe-flacon à 100 °C (position la plus haute). Placez le thermomètre fourni dans la tasse à mesurer. Le mélange ne doit pas dépasser 80 degrés pendant l'évaporation. Le préchauffage est important pour éviter que le mélange ne s'agglomère dans la tasse à mesurer.

3 - Ajout et vidange de l'alcool

Versez maintenant 120 ml d'alcool dans le tube d'extraction de votre cannabis. Les substances souhaitées se dissolvent directement dans l'alcool et s'égouttent dans le fond de la tasse à mesurer. Cela peut prendre une à deux heures pour que tout l'alcool s'écoule. Entre-temps, veillez à ce que la tasse à mesurer reste à la bonne température.

Au total, vous obtiendrez votre propre flacon d'huile de cannabis en trois heures.

4 - Evaporation et chauffage

L'alcool que vous ajoutez contient 5 % d'eau. Dès que la température dépasse 80 °C, tout l'alcool s'évapore. Il commence ensuite à bouillonner et l'eau commence à s'évaporer. Maintenant, un processus essentiel pour la préparation de l'huile de cannabis commence : la décarboxylation. C'est un mot barbare pour quelque chose de très simple : le chauffage active à la fois le THC et le CBD ! L'évaporation est prête quand il n'y a plus de bulles et que l'huile est bien lisse. C'est là que vous éteignez le chauffe-bouteille.

5 - Diluer avec de l'huile de base

À la fin de la quatrième étape, il vous restera environ 2 grammes d'huile de cannabis pure. Cette huile est beaucoup trop forte pour être consommée. C'est pourquoi il est important de la diluer. Vous pouvez choisir d'utiliser de l'huile d'olive ou l'huile de chanvre biologique dont nous avons parlé précédemment.

Remplissez le flacon compte-goutte avec 10 ml avec l'huile de votre choix, mais pas à ras bord. Versez tout le contenu du flacon dans l'huile de cannabis pure et faites chauffer pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps, vous pouvez remuer le contenu de la tasse à mesurer pour accélérer le mélange. Verser de nouveau le mélange encore chaud dans la bouteille et laisser reposer un moment sans le bouchon pour bien le refroidir.

Au total, vous aurez obtenu votre propre bouteille d'huile de cannabis en trois heures. Conservez votre huile de cannabis maison dans un endroit sombre à température ambiante. Le contenu peut être conservé pendant plusieurs mois.

La couleur de votre huile peut varier, mais ce n'est pas grave. Vous avez suivi les instructions ? Votre huile de cannabis est alors prête à l'emploi !

Consommation de l'huile de cannabis

L'huile de cannabis doit être utilisée de la même manière que l'huile de CBD. Mettez quelques gouttes sous la langue, maintenez-les dans la bouche et avaler. Sachez qu'il peut s'écouler jusqu'à une heure avant que vous ne commenciez à remarquer quoi que ce soit. L'effet dépend du type de plante que vous utilisez pour faire l'huile. Cependant, nous aimerions vous avertir que quelques gouttes d'huile de cannabis contenant du THC sont peu susceptibles d'être fortes. Vous obtenez non seulement tous les cannabinoïdes, mais en les ingérant par la bouche, l'effet peut être plus intense et durer plus longtemps.

Faire sa propre huile de cannabis est très amusant et éducatif. Plus vous le faites, plus vous devenez compétent. C'est comme une recette pour un repas savoureux ; il arrive un moment où l'on connaît toutes les étapes par cœur. Vous souhaitez faire de l'huile de cannabis avec un formateur ? Dans ce cas, nous vous recommandons fortement de suivre un cours à la Fondation néerlandaise Mediwiet.

Nous terminons cette série sur la production d'huile de cannabis. Avez-vous des questions au sujet de cet article ou d'autres articles de cette série sur la culture de votre propre cannabis ? Vous n’êtes pas totalement sûr ? Notre équipe du service à la clientèle est prête à répondre à toutes vos questions. N'hésitez pas à nous contacter via ce lien : CBD Expert Customer Service.